Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Union du Morbihan de la Société Nationale d'Entraide de la Médaille Militaire
  • Union du Morbihan de la Société Nationale d'Entraide de la Médaille Militaire
  • : Le blog morbihannais de la société nationale d'entraide de la médaille militaire
  • Contact

Contacts

Immo-Defnat R

 

prividef

QR Code

unitag qrcodemedaille mil

Pour un accès rapide et direct avec votre smatphone

Visiteurs

histoire vivante

Catégories

27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 22:01

Les-drapeaux-MM-UD56-et-125--saluent-la-stele.JPGLe dimanche 25 septembre 2011 au cimetière de Calmont a eu lieu une cérémonie en hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives. Tous les Médaillés Militaires du Morbihan ont été représentés par le drapeau du département et par les membres et le drapeau de la 125ème section.

Il est toujours émouvant pour les anciens combattants en général et les Médaillés Militaires en particulier d’assister à cette journée nationale dédiés à nos frères d’armes que sont les harkis et supplétifs. Ces hommes et ces femmes qui sont nés français, il ne faut pas l’oublier, et qui ont choisi la fidélité à leur Patrie envers et contre tout. Des milliers ont payés le prix fort pour cette fidélité. Il est donc normal de les honorer d’une journée nationale.

Lorsque l’on entend Alain Mimoun parler de « la France éternelle » lorsque l’on sait que nombre de nos camarades harkis avaient l’habitude de dire « il n’est de meilleure façon de mourir pour Dieu que de mourir pour la France » on ne peut que faire nôtre cette phrase car il n’est de meilleure manière d’exprimer son amour pour son pays, à mon sens, que de le mettre au niveau du divin.

Pourtant, nos médias n’ont pas parlé de la marche des harkis sur Paris. Une fois de plus ils ont été ignorés. Mais, nous, soldats savons ce qu’est le service de la France. Savons ce qu’est le sacrifice au service de la Patrie. Savons reconnaitre un frère d’armes. Sachons aujourd’hui leur garder notre affection. Sachons aujourd’hui, les entourer de notre présence fraternelle. Sachons, comme il sied à des soldats qui se retrouvent pour célébrer la France, leur ouvrir grand les bras.

Noël Boisdron et Maurice Jobin ont, symboliquement, salué de leur drapeau la stèle dédiée à tous ceux, de toutes les confessions, qui sont morts pour la France et qui reposent en terre d’Afrique.

 

Alain Bonte

Président UDMM 56

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Bonte - dans Cérémonies
commenter cet article

commentaires

LOUANCHI 26/09/2012 09:04

HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE : lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après
24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200
harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société
française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude
Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian
n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net